Revue Belge d'Histoire Contemporaine, L, 2020, 3-4

Het laatste dubbelnummer van 2020, met vijf artikelen en boekrecensies - Le dernier numéro double de 2020, avec 5 articles et des recensions des livres - This final double-sized issue of 2020, contains 5 articles and book reviews :

Jan Naert  - Burgemeesters in de vuurlinie. Lokale bestuurders in België en Noord-Frankrijk tijdens de Duitse invasie in 1914

Alain Rahier - Comment financer une occupation ? L’espace belge partagé entre régimes anglo-hollandais et prussien (1814-1815)

Iris Flagothier - Envisager le militantisme wallon au prisme du genre. Les cas de l’Union des Femmes de Wallonie et de Marguerite Horion-Delchef

Heidi Degerickx, Angelo Van Gorp, Lieselot De Wilde and Griet Roets  - Giving voice to people in poverty in Belgian social policy making since the 1990s : A window of opportunity for a political demarche?

Nico Wouters - Vindevogel : historische waarheid en beeldvorming over de repressie in Vlaanderen

Vient d'apparaître : le dernier numéro double de 2020

Ce numéro double compte cinq articles et dix "Recensions" des livres.

Le premier article, œuvre de l'historien gantois Jan Naert, provient de sa thèse de doctorat, défendue en 2019, sur les bourgmestres et les maires pendant la Première Guerre mondiale en Belgique occupée et dans le nord de la France occupé. Dans cet article, il se concentre sur les différentes stratégies des bourgmestres belges et des maires français pour créer une transition non violente de la paix à l'occupation allemande pendant la Première Guerre mondiale.

Le deuxième article, rédigé par Alain Rahier (UCL), est la version révisée d’une partie de son mémoire de master sous la direction de Xavier Rousseaux. Il étudie de manière approfondie la création d'un système fiscal sur le territoire qui deviendra plus tard la Belgique, territoire qui fut divisé et occupé en 1814-1815 par une force armée anglo-néerlandaise et une force armée prussienne.

Le troisième article est signé par Iris Flagothier, détentrice d’un double master, en Histoire et en Muséologie. Elle a retravaillé son mémoire de master, soutenu en 2017 sous la direction de Catherine Lanneau à l'Université de Liège. Iris Flagothier réexamine le mouvement wallon au prisme de l'histoire du genre, à travers le cas de l'Union des Femmes de Wallonie (née en 1912) et de sa cheville ouvrière, la féministe Marguerite Horion-Delchef (1874-1964).

Le quatrième article (en anglais) est issu du doctorat de Heidi Degerickx (UGent, Travail social). Elle en est l'auteur avec ses trois (co-)promoteurs. Ce texte étudie la genèse – trois ans – du Rapport général sur la pauvreté (1994), généralement considéré comme un jalon dans la politique belge de lutte contre la pauvreté. Pour la première fois, un tel document s'est appuyé sur la voix des pauvres eux-mêmes.

Le cinquième et dernier article est signé par Nico Wouters (CegeSoma-AGR, UGent). À travers l'un des dossiers symboliques les plus emblématiques en Flandre de ce qu'on appelle "l'échec de la répression" après la Seconde Guerre mondiale – le dossier du bourgmestre et parlementaire de guerre Leo Vindevogel, finalement exécuté –, il analyse la relation entre "vérité historique" et formation de l'image.

Dernières nouvelles

Le deuxième numéro de 2020 a été publié

Une réduction de prix à partir de 2019

Numéro double thème 'Congo at War'

Numéro thématique sur l’histoire de la psychiatrie en Belgique

Les ‘Cahiers’ (1970-1995) intégrés dans les archives numériques