Belgisch Tijdschrift voor Nieuwste Geschiedenis, XLVIII, 2018, 4

Le quatrième numéro de 2018 de la Revue belge d'Histoire contemporaine contient quatre articles et une contribution dans la rubrique débat. Jeroen Barrez (KU Leuven) étudie le concept de « pauvreté » dans les années 1960, Charlotte Vekemans et Yves Segers (KU Leuven) traitent de la politique belge de «colonisation agricole» au Katanga entre 1910 et 1920, le trio Elke Brems, Reine Meylaerts et Myrthel Van Etterbeeck (KU Leuven) propose une étude de cas à partir du roman ‘Mes cloîtres dans la tempête’ de Martial Lekeux édité en 1922 et enfin Martin Schoups (UGent) étudie la politique alimentaire des autorités belges après la Première Guerre mondiale. Le ‘position paper’ présenté (en anglais) dans la rubrique débat par les jeunes chercheurs Houssine Alloul et Michael Auwers (PoHis - Un. Antwerp) offre une vision critique sur la nouvelle histoire diplomatique.

Le troisième numéro de 2018 est paru

Le numéro comporte quatre articles: un en français, deux en néerlandais et un en anglais. Il reprend les contributions de Margaux Roberti-Lintermans sur la répression de la collaboration dans les cantons de l'Est après 1944, de Michèle Corthals sur la presse de la résistance flamande durant la Seconde Guerre mondiale, de Christa Matthys et Soetkin Gryson sur les sages-femmes et les soins de santé génésiques au 19e siècle et enfin, d'Eduard Clappaert et Martin Kohlrausch (en anglais) sur la diplomatie belge et les procès des crimes de guerre allemands après la Première Guerre mondiale.

Dernières nouvelles

Numéro double thème 'Congo at War'

Numéro thématique sur l’histoire de la psychiatrie en Belgique

Les ‘Cahiers’ (1970-1995) intégrés dans les archives numériques

Débat sur les opportunités et les risques des Humanités numériques

La RBHC à la recherche des 'Position Papers'