Déclaration de principe & Histoire

La Revue belge d’Histoire contemporaine (RBHC) est la principale revue scientifique illustrée, dédiée à l’histoire de la Belgique contemporaine (19e et 20e siècles). Elle est publiée par les Archives de l'État en Belgique, (spécifiquement le CegeSoma, le Centre d'Étude Guerre et Sociétés Contemporaines). Elle reçois un soutien financier du Fonds de la Recherche Scientifique (FNRS) et la Fondation Universitaire. 

La revue est le résultat de la fusion entre l’ancienne Revue belge d'Histoire contemporaine (1969-2011, éditée par la fondation Jan Dhondt de l’université de Gand) et les Cahiers d’histoire du temps présent (CHTP, 1996-2011, édités par le CegeSoma). L’ancienne RBHC était une revue générale d’histoire contemporaine tandis que les CHPT se concentraient sur l'histoire de la période qui entoure la Seconde Guerre mondiale. En 2011, le CegeSoma et la fondation Jan Dhondt parviennent à un accord sur la fusion et, en 2012, parait le premier numéro renouvelé de la RBHC, édité par le CegeSoma (et depuis 2016, les Archives générales du Royaume. Cette fusion s’accompagne alors d’une nouvelle mise en page, d’un nouveau site web et de l'ajout d'illustrations (en couleur). Les premiers nouveaux rédacteurs en chef sont Chantal Kesteloot (CegeSoma), Bruno De Wever (UGent) et Nico Wouters (CegeSoma). Depuis 2016, les rédacteurs en chef sont Catherine Lanneau (ULg) et Nico Wouters (CegeSoma-Archives de l’État).

Grâce à ce site web, vous pouvez accéder à l’ensemble des archives numériques de l'ancienne RBHC (1969-2011), des CHTP (1996-2011) et de la nouvelle RBHC depuis 2012. Ce site rassemble par ailleurs l’ensemble des archives numériques des Cahiers d'Histoire de la Seconde Guerre mondiale (1970-1995), revue scientifique publiée pendant 25 ans par le prédécesseur de CegeSoma.

Depuis 2007, elle est référencée dans le ISI Arts and Humanities Citation Index. Cette revue comprend des articles, des recensions critiques des publications scientifiques, un aperçu des recherches doctorales récentes, ainsi qu'une rubrique 'débat'. La revue compte trois à quatre numéros par an, parmi lesquels un numéro double. Les articles sont publiés en français et en néerlandais, mais aussi en allemand et en anglais. Le comité de rédaction est constitué des représentants de tous les départements d’histoire contemporaine des universités belges qui, ensemble, assurent le 'peer review' anonyme de tous les articles.